Visages d'une absente

PreviousNextIndex

un film de Frédéric Goldbronn, 95'L'absente, c'est la mère disparue du réalisateur, une figure qu'il convoque en interrogeant la mémoire de ses trois sœurs et de son frère aînés, nés de quatre pères différents et qui n'ont pas grandi ensemble.

Il confronte ces mémoires trop pleines ou trop vides aux traces que sa mère a laissées, lettres et photos sans légendes ou parfois déchirées. Il retourne sur les lieux qu'elle a traversés, du 16ème arrondissement à Aubervilliers, en passant par Saint-Germain-des-Prés, enquête dans les archives et découvre son secret, l'histoire douloureuse de son enfance et de sa jeunesse sous l'Occupation.Ces fragments s'assemblent, restituant l'unité d'une vie qui, dans son désordre même, dit quelque chose de la liberté d'une femme du 20ème siècle.

« Je reste profondément émue par cette quête qui laisse à une femme sa part d’ombre, de blessures, rançon d’une liberté inadmissible pour l’époque. Cet acte d’amour qui rassemble autour de la mère de Frédéric Goldbronn ses cinq enfants séparés questionne aussi la famille, la maternité et les liens de fratrie. C’est magnifique. »             ANNIE ERNAUX


via Paypal
Voir en VOD
fiche technique :
durée 95 minutes
image Jacques Besse
son Samuel Mittelman
montage Anne Baudry 
musique Elisabeth Bossero
coproduction dora films SAS / Télé Bocal / Inthemood...
participation Centre national du cinéma et de l'image animée
soutiens Communauté urbaine de Strasbourg, Région Alsace, Procirep, Angoa
Ce film a bénéficié de la bourse de la Scam Brouillon d'un rêve
distribution dora films
festivals Etats généraux du documentaire 2013,
  Traces de Vies Clermont-Ferrand 2013,
  Festival du film de famille Saint Ouen 2013

PreviousNextIndex